Mal de gorge

Mal de gorge, douleur en avalant, enrouement

Causes, symptômes et traitement des maux de gorge

Lorsque les voies respiratoires supérieures sont infectées

Une sensation de frottement ou de brûlure dans la gorge, la gorge rouge, déglutir et parler sont douloureux : les maux de gorge sont désagréables et malheureusement assez fréquents. Un adulte est confronté jusqu’à trois fois par an à des symptômes tels que maux de gorge, douleurs en avalant, enrouements. Chez les enfants, le système immunitaire est encore en apprentissage et ils y sont dès lors confrontés plus souvent. La douleur est une réponse aux inflammations locales des voies respiratoires supérieures. Celle-ci peut apparaître au niveau de la gorge (pharyngite), des amygdales (amygdalite) ou des cordes vocales (laryngite). Les muqueuses de la gorge et du pharynx gonflent et de petites taches rouges font leur apparition, accompagnées de la douleur. De temps en temps, la voix déraille, déglutir devient souvent douloureux.

Origines des maux de gorge

Cette désagréable sensation de frottement ou de brûlure dans la gorge n’est pas une maladie en soi, mais peut être le symptôme de différentes maladies. Les causes des maux de gorge et des problèmes de déglutition sont diverses. Ils peuvent être de nature biologique, mais aussi mécanique. Si vous consultez un médecin pour des maux de gorge et des problèmes de déglutition, le diagnostic sera souvent une infection grippale. Car dans plus de 90 pour cents des cas, le mal de gorge résulte d’ordinaires agents pathogènes et est en général bénin. Le cas échéant, les coupables de cette douleur sont des virus, par exemple les rhinovirus.

Les maux de gorge peuvent aussi avoir d’autres causes.

Plus rarement, les maux de gorge résultent d’autres facteurs, dont certains sont de nature telle qu’une visite chez le médecin s’impose. Citons une vraie grippe (influenza), des allergies, des stimuli externes (par exemple, substances chimiques, fumée, air sec), une angine aiguë (pharyngite), une infection aiguë des amygdales (angina tonsillaris, amygdalite), une infection du larynx (laryngite), les oreillons, la scarlatine, la rougeole, la maladie de Pfeiffer (mononucléose), la diphtérie, le reflux gastro-œsophagien. De même un surmenage de la voix peut conduire à des maux de gorge. La gorge et la voix sont littéralement fatiguées. Les professionnels qui utilisent leur voix, souvent et longtemps dans le cadre de leur métier, comme par exemple les modérateurs, mais aussi les chanteurs professionnels, connaissent bien le problème.
.

Évolution et durée du mal de gorge

La maladie à l’origine du mal de gorge est déterminante pour le nombre de jours avant amélioration, l’évolution de la douleur et les autres symptômes éventuels. S’il s’agit des symptômes du refroidissement ou de la grippe, ceux-ci perdurent généralement de cinq à sept jours. Le mal de gorge s’annonce par une gorge sèche et irritée et par des problèmes de déglutition. Ensuite, la douleur fait son apparition, elle atteint son paroxysme après quelques jours et diminue ensuite lentement. Après sept jours, la douleur a souvent disparu, dans certains cas, une sensation de démangeaison peut encore perdurer quelque temps.

Traiter les maux de gorge

Le mal de gorge disparaît de lui-même, dès que la maladie à l’origine de celui-ci est traitée ou s’améliore. S’il s’agit d’un refroidissement, en d’autres termes si la douleur est d’origine virale, le mal de gorge disparaîtra peu à peu naturellement. Indépendamment des agents pathogènes, il peut être utile de soulager les symptômes, car ceux-ci peuvent s’avérer très douloureux. Voici ce que vous pouvez faire pour soulager les maux de gorge : les remèdes de grand-mère, tels que gargarismes ou inhalations, une écharpe chaude enroulée autour de la gorge ou un thé bien chaud agissent de manière naturelle et locale sur l’inflammation. Des produits médicaux, comme par exemple des pastilles à sucer, sont disponibles en pharmacie et dans des magasins d’alimentation de qualité. Ceux-ci soulagent la douleur à 100% de manière naturelle et favorisent également la guérison. Bon nombre de ces produits conviennent également aux femmes enceintes et allaitantes. En pharmacie, vous trouverez également des médicaments contre la fièvre et la douleur. Il n’est pas rare que ces antidouleurs contiennent également des anesthésiques et des antiseptiques, lesquels ne sont toutefois pas préconisés par les recommandations médicales.

Quand faut-il consulter un médecin?

Généralement, les remèdes de grand-mère, les produits médicaux et beaucoup de repos devraient vous remettre d’aplomb. Dans les cas suivants, il est toutefois conseillé de consulter un médecin:

  1. Si le mal de gorge est particulièrement aigu (des deux côtés ou de 1 côté)
  2. Si déglutir est très douloureux
  3. Si les amygdales sont gonflées, rouges et couvertes de petits points blancs
  4. Si les ganglions lymphatiques sont clairement gonflés
  5. Si outre le mal de gorge, vous avez également des douleurs abdominales ou des nausées
  6. En cas de forte fièvre
  7. Si les symptômes apparaissent violemment et très soudainement
  8. Si vous vous sentez vraiment mal



Rhume (rhinite)

Lorsqu’une infection grippale s’est installée, le rhume n’est généralement pas loin. Chez la plupart des patients souffrant d’un refroidissement, il est question d’une rhinite. Le cas échéant, il s’agit d’une inflammation des muqueuses nasales.

lisez la suite >

Refroidissement

En automne et en hiver, lorsqu’il fait froid et humide, les virus du rhume s’en donnent à cœur joie. Un mal de gorge est dès lors souvent le précurseur d’une infection grippale. Découvrez quels sont les symptômes d’un refroidissement et comment vous protéger contre ceux-ci.

lisez la suite >