top of page
Que faire en cas d’allergie?

Dès que des symptômes allergiques montrent le bout de leur nez, il est souhaitable d’intervenir rapidement. La prophylaxie, en d’autres termes l’exposition aux substances qui déclenchent une allergie, peut éventuellement offrir un soulagement lors d’épisodes aigus. De même, des médicaments, à savoir les antihistaminiques, permettent aussi d’apporter une amélioration. Cependant, ils ne sont efficaces qu’à court terme. En revanche, quiconque souhaite une amélioration durable de son allergie, doit s’attaquer aux causes de celle-ci – au moyen d’une hyposensibilisation.

Prophylaxie
  • Dans le cas d’allergies alimentaires, il est encore assez simple d’éviter consciemment de s’exposer à certains allergènes. Les personnes souffrant d’allergies alimentaires doivent examiner à la loupe la liste des ingrédients des aliments qu’elles achètent, afin de s’assurer de ne pas ingérer de substances allergisantes.

  • La situation est très différente dans le cas d’allergies par inhalation, comme le rhume des foins, l’allergie aux acariens et l’allergie aux moisissures. En effet, la prophylaxie n’est pas si simple, car les allergènes sont disséminés par le vent à certaines saisons. Dans le cas d’allergies aux pollens, le calendrier de pollens et les prévisions polliniques actualisées peuvent s’avérer utiles afin d’estimer la gravité du risque allergique. Dans les autres cas, il s’agit de prendre des mesures de prévention. De nombreux conseils vous permettent de soulager la charge allergique dans la vie quotidienne.

Produits médicaux, des remèdes éprouvés en cas de symptômes allergiques

Si les symptômes d’une allergie par inhalation ne sont pas trop prononcés, les personnes allergiques ne doivent pas se ruer sur la pharmacie. En effet, des produits médicaux à base de sels minéraux permettent de maîtriser les symptômes.

Les rinçages nasaux au moyen d’une douche nasale et d’un sel de rinçage nasal naturel nettoient les voies respiratoires et les libèrent de tout pollen de manière naturelle. Petit conseil : si vous souhaitez faire des rinçages réguliers, mieux vaut utiliser une solution de rinçage à base d’un produit bien supporté en cas d’utilisation prolongée également, comme par exemple le sel de rinçage nasal multiminéral Rhinicur®.

Médicaments indiqués dans le traitement symptomatique des allergies 

Médicaments topiques
Les médicaments topiques sont réservés à un usage externe et soulagent les symptômes localement. Citons parmi les médicaments topiques les sprays nasaux, les crèmes pour la peau, les aérosols contre l’asthme ou les gouttes pour les yeux. Les moyens topiques agissent souvent après quelques minutes déjà et n’ont pour ainsi dire aucun effet secondaire.

Médicaments systémiques
En revanche, les médicaments systémiques sont administrés sous forme de comprimé ou d’injection. Ils agissent – contrairement aux produits topiques – sur l’ensemble de l’organisme. En général, les effets se font sentir après environ une heure et se prolongent jusqu’à 24 heures.

Antihistaminique ou cortisone
En règle générale, la substance active utilisée est l’antihistaminique ou la cortisone. Les antihistaminiques bloquent l’action de l’histamine sur ses récepteurs et contrecarrent ainsi une réaction allergique. Leur utilisation par les patients allergiques est largement répandue et ils sont exclusivement disponibles en pharmacie. Les préparations à la cortisone combattent l’inflammation. En cas d’application locale, les effets secondaires sont également minimes.

Une hyposensibilisation combat aussi les causes

Le seul traitement qui s’attaque aussi aux causes, est l’hyposensibilisation, aussi parfois appelée immunothérapie spécifique (ITS) ou désensibilisation. À cet effet, de petites quantités de l’allergène, auquel le corps réagit, sont administrées aux patients allergiques, pendant une période prolongée, généralement plusieurs années. La dose est augmentée progressivement afin de permettre au système immunitaire de s’habituer à la substance.

La désensibilisation peut réduire durablement la réaction excessive du système immunitaire et augmenter la qualité de vie, même à long terme. Un tel traitement s’est déjà avéré efficace dans le cas de plusieurs allergies, dont le rhume des foins et les allergies aux pollens d’arbres ou de graminées.

bottom of page