top of page
Enceinte et enrhumée

Lorsqu’une femme est enceinte, son système immunitaire doit non seulement la protéger, mais assumer une autre tâche importante : protéger un bébé à naître. Pour la future maman, cela signifie qu’elle tombe plus souvent malade que d’habitude. La raison est très simple : le système immunitaire tourne à plein régime pour protéger la vie naissante et est dès lors pleinement sollicité. Par conséquent, virus ou bactéries forcent plus facilement les barrières de protection du corps.

Surtout les couples qui attendent leur premier enfant se font vite du souci pour leur enfant à naître, lorsque la future maman est continuellement enrhumée ou même grippée. Mais ne vous inquiétez pas. Peu importe à quel point la future maman se sent mal lorsqu’elle est enrhumée, son bébé est bien protégé contre le virus. Une forte fièvre, une toux persistante et des signes d’une vraie grippe sont toutefois de bonnes raisons de consulter un médecin par sécurité.
 

Le risque d’infections secondaires

En cas de refroidissement viral, d’autres agents déclencheurs, comme des bactéries par exemple, pénètrent plus facilement dans le corps et s’y attaquent. Le cas échéant, les médecins parlent d’une infection secondaire ou d’une surinfection.

Traiter une grippe pendant la grossesse

Lorsqu’une femme enceinte attrape la grippe, les futurs parents ne doivent pas nécessairement s’alarmer. Dans ce cas-ci aussi, le système immunitaire de la maman fonctionne parfaitement et protège le fœtus en pleine croissance contre les virus. Toutefois, une grippe peut donner pas mal de fil à retordre à la future maman, par exemple, en raison de

  • fièvre

  • céphalée

  • frissons

  • épuisement

  • manque d’appétit

Si une infection bactérienne vient s’y ajouter, des antibiotiques peuvent s’avérer nécessaires. Il existe des antibiotiques que femmes enceintes et nourrissons peuvent prendre en toute sécurité. Pour d’autres, en revanche, ce n’est pas le cas. Il est dès lors important d’informer votre médecin traitant de votre grossesse et de l’avancée de celle-ci.

Vous êtes enceinte ? Quand consulter un médecin ?

La santé de la future maman et de son bébé sont maintenant essentielles. C’est pourquoi, si vous vous inquiétez, si vous ignorez ce dont vous souffrez et si vous avez peur pour votre enfant, mieux vaut consulter votre médecin une fois de trop que pas assez.

Les remèdes de grand-mère et les produits médicaux naturels pendant la grossesse

Bon nombre de remèdes de grand-mère soulagent les symptômes du refroidissement de manière parfaitement naturelle et sans aucun effet secondaire. De même, des produits médicaux naturels permettent aussi de soulager les symptômes. Il est dès lors conseillé aux femmes enceintes de bien s’informer à cet égard et peut-être d’essayer de nouvelles choses.

L’inhalation de vapeur libère le nez bouché. Composez votre mélange d’inhalation à base d’ingrédients tels que sel marin, camomille (huile essentielle) ou fenouil (en infusion), afin de ménager votre corps autant que possible. L’inhalation de vapeur d’eau, pure et sans additifs, a également une action apaisante sur les voies respiratoires irritées, donc autant tout simplement les éviter. Dans tous les cas, les femmes enceintes éviteront d’y ajouter de la sauge, du thym, du camphre, de la lavande et de la menthe.


Une infusion à base de miel, de citron et d’eau chaude soulage le mal de gorge et la toux.
Des produits médicaux naturels à base de sels minéraux, comme ceux d’Emsan, peuvent être utilisés pour soulager différents symptômes du refroidissement.
Des pastilles spéciales pour la gorge, comme les pastilles Bad Emser d’Emsan® sans menthol, conviennent également aux femmes enceintes et allaitantes.

bottom of page