top of page
La grippe chez les enfants
Causes, symptômes et traitements

La maladie la plus fréquente chez les enfants et les jeunes
Il frappe plusieurs fois par an : le refroidissement. Alors que les adultes y sont confrontés en moyenne deux fois par an, les enfants peuvent contracter la grippe jusqu’à dix ou douze fois chaque année. Ce qui fait du refroidissement la maladie la plus fréquente chez les enfants et les jeunes. En effet, le système immunitaire des enfants n’est pas encore entièrement développé et ce système est attaqué tout au long de l’année par quelque 200 virus du rhume différents.

À chaque contact avec un agent pathogène inconnu, le système immunitaire est en premier lieu impuissant et les virus du rhume s’en donnent à cœur joie. Ce n’est qu’en cours de maladie que les anticorps sont fabriqués, lesquels protègeront l’enfant contre ce virus à l’avenir. L’enfant sera dès lors immunisé contre celui-ci. Néanmoins, il faut quelques années pour que le système immunitaire soit entièrement développé.

Les virus du rhume chez les enfants

À la saison des rhumes, les garderies, les écoles primaires et les plaines de jeu intérieures sont infestées de microbes, appelés les virus du rhume. Les jeunes enfants surtout ne pensent pas à se protéger contre les virus. Ils font des câlins à papa et à maman, même lorsqu’ils sont malades et couchés dans le canapé, ils mettent leurs jouets en bouche alors que leur copain de jeu enrhumé le tenait en main l’instant d’avant.

Les symptômes du refroidissement chez les enfants

Lorsqu’un enfant est enrhumé, fatigue et apathie sont souvent les premiers symptômes. Mais d’autres symptômes font également leur apparition, tels que:

  • reniflement, nez qui coule

  • toux

  • envie d’éternuer

  • mal de gorge

  • céphalées et douleurs articulaires

  • manque d’appétit et

  • respiration par le nez difficile

Ce dernier symptôme est particulièrement ennuyeux chez les plus petits, car pendant les premiers mois après la naissance, les nourrissons respirent principalement par le nez. Lorsque leur petit nez est bouché, ils se sentent mal et sont souvent agités et pleurnichards. Des gouttes pour le nez, par exemple d’Emsan, permettent de libérer le nez pour que bébé se sente plus apaisé.


La fièvre chez les enfants enrhumésLes enfants présentent plus souvent de la fièvre en cas de refroidissement que les adultes. Il s’agit d’une réponse immunitaire normale du corps, car une température corporelle élevée permet un métabolisme et un système de défense plus actifs, ce qui contribue à limiter la multiplication des agents pathogènes. Cependant, il est conseillé aux parents de nourrissons de consulter immédiatement un médecin si leur nourrisson a de la fièvre ou une température corporelle de 39°C ou plus.

Traiter les refroidissements chez les enfants

Afin de guérir une infection grippale classique, vous n’avez pas besoin de médicaments. Des produits médicaux permettent toutefois de soulager les symptômes désagréables. Ainsi par exemple, les gouttes nasales et les sprays nasaux à base de sels minéraux permettent de libérer le nez chez les nourrissons et les enfants et ainsi d’apaiser les muqueuses nasales irritées. La douche nasale pour enfants à partir de 3 ans est un moyen sûr et efficace d’éliminer par simple rinçage les agents pathogènes, virus et autres substances nocives. Les tablettes à sucer, sans sucre, permettent aux enfants en mesure déjà de sucer des bonbons sans s’étrangler, d’apaiser leur mal de gorge.

Afin de soulager rapidement les autres symptômes et de remettre leur progéniture vite sur pied, les parents peuvent appliquer les conseils suivants :

  • Veillez à ce que votre enfant boive suffisamment, car le liquide favorise le métabolisme. En fonction de l’âge de votre enfant, vous pouvez lui donner de l’eau, du jus de fruits, des infusions de fruits ou des tisanes à boire.

  • Évitez que l’air dans la chambre soit trop sec, par exemple en déposant un linge humide sur le chauffage. En revanche, les humidificateurs d’air accrochés au radiateur sont à éviter, car ils constituent un terrain fertile pour la prolifération des microbes.

  • Veillez à ce que votre enfant s’octroie suffisamment de sommeil, même lorsqu’il commence à se sentir mieux. En cas de fièvre, le repos au lit est le meilleur conseil.

  • Lorsque votre enfant mange (à nouveau), veillez à ce que son régime alimentaire soit léger et particulièrement riche en vitamines, minéraux et protéines, afin de renforcer son système immunitaire. De petites collations sont parfois plus faciles à faire passer que des repas copieux.

bottom of page